Nouveautés

(1839-1906)


 

Paul CEZANNE

 

 

 

Pour le 180ième anniversaire

Je suis venu trop tôt dans la vie»

Toute vérité passe à travers trois étapes. Elle est d´abord ridiculisée. Ensuite elle est violemment contestée. Finalement elle est acceptée comme évidente

Arthur Schopenhauer

 

 

 

Suzanne Bohn raconte Paul Cézanne

 

Schopenhauer pourrait avoir écrit ces lignes pour Paul Cézanne. Ce sont en effet très exactement les trois étapes par lesquelles la vie de ce peintre qui s´inscrit dans la tradition des artistes maudits va passer. Ce qu´il y a de particulièrement tragique cependant dans son parcours, c´est que sa peinture ne commencera à être acceptée que dans les toutes dernières années de sa vie. Beaucoup trop tard pour l´artiste que le mépris et le rejet constants, que les doutes éternels, les cruelles déceptions, les haines récurrentes ont miné de l´intérieur et acculé à l´isolement favorisant la maladie.

Paul Cézanne est aujourd´hui une des références majeures de l´art moderne, il est considéré comme le père du cubisme. Il débute aux côtés des impressionnistes qu´il rencontre à Paris vers 1866.

Les impressionnistes sont des rebelles et des conquérants: ils partent en guerre contre l´académisme et le classicisme prônés par l´Académie des Beaux Arts, instance qui détient le monopole de faire et de défaire des réputations artistiques et seul possibilité alors pour un artiste de se faire connaître.

Les Beaux Arts encouragent la tradition des thèmes religieux, mythologiques et historiques, un dictat refusé par les jeunes dissidents qui vont s´organiser pour créer leur propre exposition. Celles-ci vont déclencher un tollé encore jamais vu jusqu´ici. Le plus décrié est encore Cézanne.

Il se refuse de participer de ce tumulte. Ecoeuré, il se retire dans sa Provence natale (ce fils de banquier est né à Aix-en-Provence) et va désormais se consacrer à la recherche solitaire de nouvelles formes d´expression artistique à la croisée des chemins entre tradition et renouveau. Cette quête passionnée de la vérité absolue et de la perfection va devenir le centre de ses préoccupations. Elle va faire de lui un misanthrope, un original au comportement qui incitera encore davantage au rejet.

Alors que les impressionnistes finissent tous par percer au cours des années 90, Paul Cézanne est le seul qui végète encore et ne se vend toujours pas. Il ne sera plus de ce monde quand ses oeuvres vont enfin faire l´objet d´une reconnaissance unanime. Il n´aura jamais connu la gloire.

Fascinée par le mythe de l´artiste maudit sur lequel le sort s´acharne et par la quête passionnée scellée par la souffrance, les privations et les frustrations de tant d´artistes de cette époque (Camille Claudel, Vincent Van Gogh, Paul Gauguin, Verlaine, Baudelaire, Rimbaud) Suzanne Bohn se consacre à l´étude de la vie de Paul Cézanne guidée par la question fondamentale de savoir comment un être peut exister et créer, partagé entre le doute chronique substantiel –sans jamais un retour le confirmant un tant soit peu sur le bienfondé de sa démarche artistique- et le rejet de son environnement social à son égard.

 

 

 

 

 

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
27
28
29
30
31