Nouveautés

(1930-1997)

 
 

BARBARA

 

 

BARBARA (1930-1997)

 

 Pour le 90ième anniversaire de la longue dame brune de la chanson française

 

 


 

 

Elle prétendait n´avoir aucun souvenir de son passé importun. L´écrivaine Marie Chaix qui a été sa secrétaire privée de 1965 à 1970 et a écrit un livre sur Barbara nous dit : « On a envie de lui dire, tu exagères, tu ne nous parles que de cela».

Ou disons plutôt « tu ne nous chantes que cela », car de tous les auteurs- compositeurs et interprètes qui dans les années 60 ont adoubé la chanson au rang de la poésie et de la littérature, elle n´est pas seulement presque la seule femme, mais encore la seule à avoir façonné un répertoire entier à partir de la matière première de sa vie. D´ailleurs elle le reconnaissait : « Mes chansons, elles naissent avec la vie […] c’est uniquement des choses que j’ai vécues, qu’on a tous vécues. »

Barbara n´est pas une intellectuelle comme Léo Ferré, ses textes ne sont pas comme chez Brassens ciselés comme des pierres précieuses, ils n´ont pas la force éruptive des chansons hautes en couleur de Brel. Barbara n´est pas une littéraire comme sa seule « rivale » de l´époque, Anne Sylvestre.

Barbara s´exprime dans une langue simple et authentique sans recherche artistique, esthétique et linguistique. Seule prime chez elle l´émotion que le mot transmet, fluide, pur, vrai. Son écriture est féminine, ses sujets sont très personnels et sa voix avec ce timbre unique compte selon certains parmi les plus belles de la chanson française. Elle perce tard en 1964, à 34 ans. Et tout de suite elle rassemble autour d´elle une foule de fidèles qui vont lui vouer un véritable culte et affluer tous les soirs par milliers vers les théâtres où elle se produit sans réclame, sans publicité aucune, car la mystérieuse, la charismatique et énigmatique dame brune se soustrait vite au star- système. «Ceux qui doivent savoir sauront, ceux qui doivent venir viendront »

Barbara a son public attitré qui, avec le temps est de plus en plus jeune et pour qui elle fait figure de guide spirituel. L´amour est réciproque et Barbara va lui faire une magnifique déclaration en chanson à ce public d´adorateurs: « Ma plus belle histoire d´amour, c´est vous». Pour « cet amant à mille bras» autrement exaltant, elle renoncera même sans vergogne à l´amour tout court. Mais surtout cet amour-là, en lui donnant la mesure de son pouvoir et de sa responsabilité, l´éloignera et la détournera de ses propres souffrances et la fera se tourner vers celles des autres: Barbara va consacrer une partie de son temps, de son argent et de son énergie dans différents combats notamment contre le sida. Chanter fut donc pour cette écorchée vive non seulement un outil thérapeutique, mais encore un instrument permettant d´établir la communication et la communion avec son prochain. Barbara la généreuse a chanté l´amour et a tissé de véritables liens d´amour avec son public.

Encore aujourd´hui, plus de 20 ans après sa mort, Barbara reste une référence: une classique de la chanson à texte française qui a connu ses heures de gloire au milieu du siècle dernier.

 

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31