19.03.2018 - conférence sur Minutes de femmes“ à Pirmasens

 

„Le pays a besoin de femmes fortes“

 

 

 

Suzanne Bohn emballe le public de Pirmasens avec ses „Minutes de femmes“

C´est principalement de tragédies dont il s´agit, mais la soirée n´en est pas moins pleine d´humour.

 

La germaniste native de France crée autour des thèmes „sexe crime et passion“ une soirée à facettes multiples et captive son public en le tenant par la curiosité et l´envie d´en savoir plus.

 

Ces „Minutes de femmes“ étaient la contribution un peu tardive de la ville de Pirmasens à la Journée Internationale des Femmes.

La soirée était organisée par la dirigeante de la Bibliothèque Municipale, Ulrike Weil, et le bureau de parité dirigé par Angelika Fallböhmer. Un seul homme s´était aventuré à paraître au milieu d´un public féminin nombreux.

Drames prenants, analyses socio-culturelles, le tout est commenté par Suzanne Bohn qui recommande, qui plus est, des ouvrages littéraires dignes d´être lus. Le cas de Gabrielle Russier, une professeur de français de Marseille âgée de 32 ans qui tombe amoureuse d´un élève de 14 ans son cadet et qui est aimée de lui semble l´interpeller tout particulièrement.

Mais elle aborde aussi d´autres relations affectives, telle celle qu´entretient l´écrivaine Annie Ernaux avec son père, relation ternie par le fossé socio-culturel qui se creuse entre eux quand la fille se met à faire des études ou encore la relation non moins passionnelle d´une grand-mère telle que la vit Gisèle Halimi avec sa petite- fille Maud… On pourrait croire qu´il s´agissait d´une soirée placée sous le signe de la tragédie.

Dans un certain sens cela l´était aussi: Amours malheureuses, trahisons, haines. Et pourtant le public est pendu avidement aux lèvres de Suzanne Bohn. Parce qu´elle est passionnée, authentique et pleine d´humour. La Française à l´accent charmant ne raconte pas simplement des destins de femmes, elle sait par le biais de la littérature entretenir son public de l´histoire culturelle des femmes…

 

Le tout se termine sur une note très gaie… Par bonheur la germaniste ne s´est pas contentée de se cantonner à la traduction littéraire, mais est devenue conférencière et cette activité lui va à merveille. Ses petits commentaires camouflés au détour de chaque récit font le délice du public. On se réjouit de savoir que c´était une première, mais probablement pas une dernière fois à Pirmasens.

 

 

Auszug aus dem Artikel „Starke Frauen braucht das Land“ in der Rheinpfalz vom 19.03.2018

 

 

 




Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Agenda

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29

Dates anniversaires

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Echos de presse

  • 22.01.2019 -BREL à Gernsheim Gernsheim: Foto: Vollformat/Robert Heiler La Lire la suite
    image (22.01.19) Hans-Josef Becker Extrait de l´article dans „Echo de Gernsheim“ relatant la conférence sur Jacques BREL
  • 19.03.2018 - conférence sur „Minutes de femmes“ à Pirmasens „Le Lire la suite
    image Christiane Magin „Rheinpfalz“
  • 28.01.18 - Conférence sur Berthe Morisot à Mayence Commentaire de Lire la suite
    Barb-Frauke Silby, la présidente (28.01.18) Cercle Amical de Mayence-Dijon
  • 1

Nouveautés